• Bonjour les filles,

    ça y est le professeur s'est prononcé et le couperet est tombé. Pas d'opération possible. Une quatrième tumeur est apparue sur le foie. Il est temps de faire quelque chose puisque ça évolue.  

    Malgré tous les efforts de maman, elle n'a pas assez récupéré au niveau biologique pour envisager de lui ôter une partie du foie, elle risquerait de mourir sur la table d'opération. 

    Le professeur va repasser le dossier devant la commission, il propose une chimio thérapie soit sous cachets, soit par cathéter. C'est la commission qui décidera. Perso je préfèrerais par médicaments car je la vois mal aller seule au CHU à 45 km en ambulance et revenir. Elle est déjà assez déstabilisée. Elle est dans le déni, elle ne "sait pas" qu'elle a un cancer. ça fait au moins 5 fois que je lui explique ce dont elle souffre et elle ne réagit pas. En même temps je préfère, elle ne s'effondre pas.

     

    Le professeur doit nous recontacter pour nous dire ce qui a été décidé et mettre en place le traitement...

    Hasta la vista. 


    6 commentaires
  •  

    Ça y est enfin, nous allons aujourd’hui voir le chirurgien.

    Après de multiples changements de rdv. On y est.

    Je suis à la fois soulagée et stressée.

    D’ici quelques heures nous serons fixées….


    2 commentaires
  •  

    J’ai un nouveau dans mon suivi, il a les yeux d’un bleu…. Un bleu clair à la fois profond et brillant. Bref il a des yeux plutôt charmants. Il n’est pas moche non plus, il est souriant, agréable à regarder. Mais par contre lorsqu’il ouvre la bouche et qu’il se met à parler, c’est la cata ! Il n’est pas vulgaire, il ne parle pas de façon familière non, il est juste pas futé.

     

    « Ah bah tout le monde ne peut pas être prix Nobel de littérature Debbie ! »

     

    Je sais, mais pour une fois que j’en ai un avec des dents, un visage attractif et des yeux révolvers, ben pas de bol, il n’a pas de conversation ! En plus il s’habille correctement et il sent bon, c’est inespéré !

     

    Bon, ok, je chipote ! Il n’est pas non plus complètement bête à bouffer du foin. J’ai eu mon lot de putois aujourd’hui ! J’ai commencé par celui qui fait des économies dans tous les domaines : il ne se lave pas pour faire des économies d’eau, pareil pour ses vêtements. Il arrive à 9H00 le matin avec des fringues qui puent la vieille sueur de 3 jours (ou plus). Ah oui il ne va pas non plus chez le coiffeur pour faire des économies et vous imaginez bien que s’il ne lave pas son corps il ne lave pas non plus ses cheveux ! Vous imaginez donc le personnage.

     

    Puis j’ai eu Madame fragrance de chez gitane ! Elle pue le tabac, et j’ai cru deviner derrière ça une odeur suspecte d’alcool. Pourtant elle ne paraissait pas ivre, mais je suis quasi certaine qu’elle a un problème de boisson. Cette dame à 2 ans de plus que moi, et je lui en donne 10 de plus. L’odeur qu’elle traine est restée 10 min encrée dans mon bureau.

     

    Mais heureusement que j’ai Mister eau de Cologne qui est venu pour masquer toutes ces odeurs fétides ! Bon ben là on est dans l’excès inverse. Il ne fait pas d’économie en eau de Cologne ! C’est fort et entêtant, mais au moins ça sent bon.

     

    Puis ensuite j’ai Monsieur Hollywood…chewing gum qui se pointe. Lui il se prend pour un ruminant de chlorophylle, c’est limite s’il ne fait pas de bulle avec son chewing gum. Et même lorsqu’il parle, il rumine.

     

    J’ai bien reçu d’autres personnes mais elles sont « normales » au niveau odeur. Je pourrai critiquer le style vestimentaire approximatif de certain mais tout le monde n’a pas les moyens d’acheter de belles fringues. Mes gens font avec le peu qu’ils ont et souvent ils préfèrent acheter des vêtements à leurs enfants plutôt qu’à eux.

     

    J’ai passé une belle journée, les gens que j’ai vu aujourd’hui, malgré qu’ils soient odorants, avec des défauts, …je les aime bien. Ce sont des gens bien qui rament pour se sortir de la galère.

     

     

     

    Hasta la vista

     

     

     


    3 commentaires
  • Déluge

     

    J’ai les pieds palmés, des cuisses de grenouille et bientôt vous m’entendrez dire « coin coin ». Ici c’est le déluge : « il pleut, il mouille, c’est la fête à la grenouille ! ».

     

    J’ai réussi à prendre un coup de soleil avec une seule journée de soleil pendant mes vacances et depuis que j’ai repris le taf, j’ai les nageoires qui se développent. Y a de la boue partout, tout le monde éternue, on rallume le chauffage (les boules !!!), bref l’automne a 3 mois d’avance.

     

    La reprise fut bonne, heureuse de revoir mes collègues et mes gens, à part 2 ou 3 gros cons que j’ai virés.  Bah oui, quand on glandouille au chômage depuis la saint Glinglin et qu’on ne fait aucune démarche, au bout d’un moment la Debbie elle en a marre, alors elle dégomme, elle expédie, elle balance les indésirables.

     

    Sinon tout le monde va bien, les alcoolos, picolent toujours, les gens sales ne se lavent toujours pas et les « sans dents » n’en n’ont toujours pas.

     

    J’ai quand même eu quelques bonnes surprises, j’ai des gens qui travaillent et qui sont toujours en emploi. D’autres qui ont eu des missions intérimaires pendant les vacances. Tout n’est pas mauvais, et heureusement. J’ai quelques nouveaux qui apportent un vent de fraicheur (manquait plus que ça après la pluie, la fraicheur !)

     

    Concernant maman, ça suit son cours. J’ai fait une demande d’APA, une visite était prévue mais j’ai dû la décaler car je ne pouvais pas me libérer. La visite se fera donc en octobre. J’aimerai qu’elle ai le droit à une aide-ménagère, parce qu’elle ne fait pas le ménage (même si elle dit le contraire, je vois bien que non) et ça lui ferait une compagnie. Lorsque je lui ai fait signer le dossier de demande, elle m’a dit qu’elle n’en voulait pas et qu’elle n’avait pas besoin de quelqu’un pour faire son ménage. Mais comme c’est le médecin qui a dit qu’il fallait faire la demande, elle a signé. Bref, c’est le train train quotidien.

     

    Bon allez, je vais vous laisser, remettre mes palmes et aller bosser.

     

     

     

    Hasta la vista.

     


    4 commentaires
  •  

    13 reasons why

    C'est une série que je regarde en streaming actuellement. Le public visé est plutôt le public ado ou jeune adulte. Mais le sujet est grave, il s'agit du suicide d'une lycéenne et du harcèlement qui l'a mené au suicide. Beaucoup de choses sont abordées dans cette série, harcèlement moral, sexuel, le viol, la violence verbale, physique, les rumeurs...Bref, il parle de la vie adolescente et des dangers des non-dits.

    C'est quelque chose qui me fait flipper, car mon petit bichon entre au collège cette année. Je sais qu'il n'est pas du genre à se laisser influencer, mais je sais aussi qu'il est sensible et qu'il peut le cas échéant souffrir si on se moque de lui, on dit des choses fausses sur lui... J'essaye donc pour le moment de ne pas trop y penser et puis je me rassure en me disant que nous parlons beaucoup ensemble, et qu'il partage avec nous les choses qui le perturbent.

    Je me souviens de mes années collège et lycée, et je me souviens que ça n'était ni le monde des bisounours, ni l'enfer. Il suffisait, à mon époque, ne pas faire la mauvaise rencontre.

    La série dont je parle est américaine, et donc ils n'ont pas les mêmes coutumes. Chez nous pas de bal de fin d'année, pas d'équipe sportive super star dont les joueurs sont les rois et des petits cons intouchables, pas de club de pétasses à pompoms... Mais il y a quand même des similitudes, je me souviens d'une rumeur sur une fille lorsque j'étais au collège. La rumeur qui courait sur elle lui a rendu la vie impossible, mais elle n'est pas allée jusqu'au suicide.

    La série montre également la douleur des parents qui ont perdu leur fille, et qui culpabilisent parce qu'ils n'ont rien vu. Cette série me touche beaucoup elle aborde énormément de sujets qui font réfléchir sur le rôle de parent et comment faire pour protéger nos enfants. Le hic c'est qu'on ne peut pas les enfermer dans une bulle, on ne peut que les accompagner, leur parler et les écouter en leur faisant confiance. 

    Je vous laisse le lien d'une chanson qui passe dans la série et que je trouve tellement belle et mélancolique : https://www.youtube.com/watch?v=KtlgYxa6BMU

    En ce qui concerne ma mère, ça n'est toujours pas terrible, elle oublie au fur et à mesure les choses, je suis toujours obligée de l'accompagner partout, puisqu'elle n'a plus le droit de conduire. J'ai l'impression d'avoir inversé les rôles : elle est l'enfant et je suis le parent. On retourne voir le spécialiste en octobre, j'en saurai plus à ce moment là. 

    Lundi je reprends le taf, je vais revoir mes chômeurs préférés, j'espère qu'ils auront pensé à se laver, parce qu'avec la canicule, je n'ose imaginer les effluves auxquelles je vais être confrontée. Je ne vais pas vous mentir, je ne suis pas super emballée à l'idée de reprendre, mais toutes les bonnes choses ont une fin, il va falloir se remettre au boulot !

      

    Hasta la vista.

     


    5 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires