• Le retour.

    Ça y est les vacances sont terminées. Bon comme nous ne sommes pas pétés de tunes, nous sommes allés dans la famille, histoire de sortir de chez nous.

    La famille c'est sympa, on ne paye pas de loyer, la plus part du temps on est nourri également, alors pourquoi se plaindre ?

    Ben dans un premier temps parce que les rythmes de vies ne sont pas forcément les mêmes ! Perso en vacances je m'octroie parfois le droit de glandouiller, de rester dans le canapé ou sur une chaise longue à bouquiner ou à bronzer.

    Là, glandouiller dans ma famille ça n'est pas possible. Le lever se fait à 7h00 et on commence à crapahuter à 10h jusqu'à pas d'heure. Souper à 19h30 et au lit à 21h. Et y avait même pas de téloche dans la chambre!  A la limite vu les navets qui passent pendant les vacances ça n'est pas plus mal ! Mais bon coucher à 21h je ne le fais même pas lorsque je bosse...

    Et l'autre truc qui me gêne dans ce genre de voyage familial c'est qu'on se sente obligé de toujours tout faire ensemble. J'aurai bien voulu partir une journée avec mes hommes pour visiter à notre rythme. Mais comme notre programme avait été établi bien avant notre arrivée par notre hôte, impossible de contre carrer ses plans sous peine de la frustrer, chagriner, blesser...

    Alors ces vacances ont été mitigées, nous avons découvert des endroits de toute beauté, visité des sites exceptionnels mais nous sommes revenus avec un manque de sommeil évident.

    Je ne sais pas comment font les gens pour partir tous les ans en vacances ? J'ai beau faire attention à mes dépenses tout au long de l'année, quand je vois ce que nous avons dépensé pour des vacances dans la famille, si nous avions une location à payer nous n'aurions pas pu partir.

    Je rêve de pouvoir partir avec mon homme et mon fils dans un endroit où le soleil brille, la piscine est chauffée, les nuits sont fraîches, et surtout où nous pourrions vivre sans nous préoccuper du temps : se lever quand on veut, se coucher quand on veut et faire ce que l'on veut ! Bref des vraies vacances...

     

    Hasta la vista

     

     


    3 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires