•  

    Je ne fais que me plaindre…

    Du moins c’est l’impression que je me donne !

     

    Dans la série 2017 est une année bien pourrie et 2018 devrait être sa sœur jumelle…

     

    Tous les ans c’est la même galère, en début d’année on ne sait pas si on est retenu ou pas.

     

    J’explique !

     

    Pour fonctionner, et pour tenir mon poste, ma boite doit répondre à un appel à projet. Or le susdit appel à projet n’est pas encore tombé et comme il y a un délai légal de 30 jours pour avoir une réponse, on sait déjà qu’en janvier on ne bossera pas.  Mais ma boite ne va pas me payer à rien faire ! Alors 2 solutions : on déclenche le chômage partiel (ce qui a déjà été fait l’année dernière) ou on nous fait prendre nos congés par anticipation, ce qui veut dire qu’en juillet/aout, je n’aurai pas de congés.

     

    La question est « je me pends tout de suite, ou j’attends encore un peu ? »

     

    Là franchement j’en ai ras la casquette. Je suis forte mais sincèrement je craque ! A chaque fois que je crois voir le bout du tunnel, une autre contrariété se pointe et me fout le moral en l’air. Je pense que de toute ma vie je n’ai jamais traversé une année aussi merdique.

     

    Heureusement que de temps en temps il y a de quoi rire et sourire. J’ai eu un collègue cette année qui ne fera qu’un an chez nous mais avec qui on a beaucoup rit (surtout moi, car je suis bon public). Et puis il y a les gens que j’ai en suivi. Cette année j’ai explosé mon score de boites de chocolats, mes collègues en sont jaloux, j’ai eu 4 boites de chocolats. Je n’en ai jamais eu autant. Plus les années passent et plus je mange de chocolat. Bah c’est peut-être pour ça que j’ai pris du poids ?!

     

    Ce soir je suis en congés ! Ouf, je vais pouvoir me poser un peu et réfléchir et surtout je vais essayer de profiter de mes vacances avec mes deux hommes et la famille.

     

    En ce qui concerne maman, il y a des hauts et il y a des bas. Elle est partie pour une semaine chez ma sœur, ça va aussi me permettre de me reposer. En janvier on va revoir le spécialiste qui nous fera un topo sur la marche à suivre par la suite.

     

    Sur ce, je vous souhaite à toutes de très joyeuses fêtes de fin d’année entourées de tous ceux que vous aimez.

     

    Hasta la vista  

     


    6 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires