•  

    Travaux et compagnie

    Ça avance doucement. On a fait des modifications pour que tous les meubles entrent dans la future nouvelle cuisine. On a dû rallonger les murs de quelques cm. Donc pose de placo, poussière et tutti quanti.

     

    Maintenant on attend le métreur qui doit valider les modifications pour faire partir la commande. J’ai hâte de l’avoir cette nouvelle cuisine, depuis que je l’attends !!!!

     

    Sinon, j’ai encore un couple d’amis en grande difficulté. Lui ne l’aime à priori plus et se comporte comme un pervers narcissique, et elle qui est très mal, et qui refuse de voir la vérité en face. Il y a toujours un « oui mais » lorsqu’on essaye de lui faire ouvrir les yeux. Elle m’a confié que ça faisait des années (plus de 6 ans) qu’il se comportait de façon perverse envers elle. Tout cela entrecoupé de période de parfait amour. Un jour c’est je t’aime, le lendemain c’est tu m’étouffes !

     

    Je comprends son désarroi, c’est compliqué de mettre un terme à une relation longue de 17 ans, mais il y a un moment où il faut dire stop à la maltraitance morale. Il y a un an, lors d’une crise du couple, elle a failli se foutre en l’air.

     

    J’ai toujours eu du mal à comprendre comment on pouvait à ce point manquer de respect envers une personne avec qui on a partager tant d’année, avec qui on a fondé une famille. Je peux comprendre qu’on n’ait plus de sentiments mais je ne comprends pas le manque de respect. On ne se transforme pas du jour au lendemain en gros connard.

     

     

     

    J’ai encore des nouveaux biens gratinés ! Tenez vous bien, j’ai un type de 46 ans qui vient d’arriver dans mon portefeuille, il n’a pas travaillé depuis 2001 ! Déjà, ça pue sérieusement, je me mets à la place de l’employeur et je me pose la question : « comment ça se fait qu’il n’a pas bosser depuis 17ans ?»

     

    Et puis je me suis penchée sur ses expériences professionnelles, le mec n’a travaillé en tout est pour tout que 6 mois dans sa vie !!!! Là, je pense que j’ai décrocher le cocotier ! And the Winner is….

     

    Vous vous doutez bien qu’il n’a pas vraiment d’argument au pourquoi du comment.

     

    Comme on dit « on ne fera jamais d’un âne, un cheval de course »

     

    Plus ça va, plus les défis sont difficiles à relever. Celui-là, s’il arrive à travailler, je vous paye des cerises en hiver.

     

    Heureusement que j’ai de temps en temps des bonnes surprises, avec des gens qui décrochent des missions ou qui signent de vrais contrats de travail. Tous les chômeurs ne sont pas des « tire-au-flanc » heureusement. Mais ce sont ceux-là que l’on retient, tous ceux et celles qui se foutent ouvertement de vous, qui vous font de beaux sourires avec comme arrière-pensée « tu peux toujours parler cocotte, je m’en fous royalement ». Et moi je les regarde en me disant intérieurement « si tu savais à quel point je me marre, on en reparlera dans quelques années, lorsque tu pleureras pour ta retraite »

     

    Bon week-end à toutes.

     

    Hasta la Vista

     


    2 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires