•  

    Maman a été hospitalisée, opérée et elle est rentrée. Elle va bien mais le moral n’est pas bon. Elle fait de la dépression suite à l’intervention et à la chimio. Le chirurgien nous avait dit qu’après il risquait d’y avoir un coup de moins bien. De plus elle se rend compte qu’elle perd de plus en plus la mémoire et je pense que ça lui fait peur (à moi aussi).

     

    Je suis soulagée que tout se soit bien passé, même si ce n’est pas fini, car elle risque de subir la même chose une seconde fois. Nous étions prévenues dès le départ que dans 80% des cas il y a besoin d’une seconde chimio embolisation.  Je vais encore devoir courir car, IRM de contrôle à prévoir et elle a d’autres RDV prévus.

     

    Bref, ça avance et j’espère que prochainement il n’y aura plus besoin que d’une visite de contrôle par an, croisons les doigts.

     

    De mon côté je suis HS. Beaucoup de pression et d’allers-retours au CHU qui est à 60km de chez moi.

     

    Et puis je me tape tout, toute seule car ma sœur, qui est enseignante en maternelle ne peut pas (ou ne veut pas) se libérer. Elle n’est même pas aller lui rendre visite à l’hôpital le mercredi alors qu’elle ne bosse pas !!! Moi j’y suis allée après mon taf, je suis rentrée chez moi à 20h00 mais elle était tellement contente de me voir, que j’en ai oublié ma fatigue.

     

    C’est très compliqué pour moi d’être présente ici, car pas le temps, pas forcément l’envie puisque pas de choses très rigolotes à raconter. Je viens d’apprendre que ma belle sœur qui était en rémission d’un cancer du sein, fait une rechute, cette fois-ci 3 tumeurs près des poumons. Vous voyez, en ce moment c’est pas franchement l’éclate de mon côté.  Je dors mal, je mange mal, je ne sais pas comment je fais pour ne pas tomber malade.

     

    Je vous embrasse.

     

    Hasta la vista.

     

     

     

     

     


    2 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires