• Ce n’est pas le cœur qui n’y est pas, c’est le temps qui me manque !

     

    Ce n’est pas le cœur qui n’y est pas, c’est le temps qui me manque !

    Je ne vais pas y aller par quatre chemins, ce n’est pas l’éclate ! Je suis rincée, vidée, explosée, fatiguée… Bref j’ai les yeux au milieu de la figure, l’impression d’avoir une chape de plomb sur les épaule.  

     

    Maman va avoir le droit à de la radiothérapie, pas de chimio, pas d’opération, elle ne le supporterait pas. De mon côté j’ai passé une mammo, qui s’est révélée normale et je me suis fait enlever un grain de beauté suspect (c’est le deuxième), qui s’est révélé bénin ! ouf !!

     

    Je cours tout le temps, je gère 3 agendas : le boulot, la famille et celui de maman.

     

    Je suis psychiquement épuisée, et pourtant je ne suis pas du genre à me laisser abattre. Je me réveille fatiguée alors que je dors bien la nuit.  Je lâche du lest doucement, histoire de me décharger de tout ce poids que je traine, tout ce que je peux laisser sur le côté ou remettre à plus tard, je le laisse.  J’ai eu une semaine de vacances à la toussaint que j’ai passé à courir pour le suivi médical de maman.

     

    J’attrape des contractures aux épaules tellement je suis tendue. Mon médecin me fait faire une cure de magnésium plutôt qu’une cure d’antidépresseur (en même temps, je n’aurai pas pris d’antidépresseur, je ne suis pas dépressive, je suis fatiguée).

     

    La fin d’année approche, le week-end je me fais quelques films de noël en replay, ça me fait du bien, ça me fait sourire, ça met du baume au cœur.

     

    En attendant de péter la forme à nouveau, je vous embrasse toutes bien fort et je pense à vous.

     

    Hasta la vista.

     

     

     


  • Commentaires

    1
    Mardi 21 Novembre 2017 à 12:55

    Coucou Debbie,
    Cela fait plaisir d'avoir de tes nouvelles même si celles-ci ne sont pas top.
    Ton Docteur est sage de ne pas t'avoir incité à prendre des antidépresseurs.
    Par contre ton sommeil ne t'apporte pas le repos souhaité,
    Sûrement à cause de l'inquiétude due à la santé de ta maman
    qui ne doit pas contribuer à te rendre sereine même la nuit.

    As-tu essayé la méditation, en soirée par exemple, juste avant de
    t'endormir. Certains affirment qu'elle contribuerait à ramener
    le calme dans la tête et à éliminer les pensées nocives
    qui tournent sans arrêt comme un p'tit vélo.

    Il y a aussi ceux qui préconisent d'écrire en quelques mots les
    faits et gestes de sa journée avant de se coucher. Et de réécrire
    ces faits comme on aurait voulu qu'ils se déroulent, en positivant.
    Il paraît que ce serait efficace.

    Tiens bon ma p'tite Debbie, ne t'oublie pas, ni toi, ni ta famille.

    Je t'embrasse
    Marie

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Mardi 21 Novembre 2017 à 14:11

    Voilà une période qui est bien loin d'être facile!

    je te souhaite beaucoup de courage et, surtout, ne t'oublie pas au détour du chemin! Tu as bien raison de lâcher du lest et de repousser à demain ce qui peut être repoussé! Prend bien soin de toi aussi!

    Je t'envoie pleins de bonnes ondes!

    big bisous

    3
    Lundi 27 Novembre 2017 à 13:13

    Un petit coucou en passant en espérant que tu arrives à sortir la tête de l'eau!

    gros bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :