• L'année débute dans la morosité.

     

    L'année débute dans la morosité.

    Ce matin j'ai appris une triste nouvelle, une amie est décédée suite à un long combat contre un putain de cancer. Elle avait mon âge, elle avait un mari et deux filles encore jeunes qu'elle laisse derrière elle. Je n'ose imaginer ce que cela fait lorsqu'on est maman et qu'on sait qu'on va mourir.

     

    Qu'elle horreur de savoir qu'on va laisser ses enfants grandir seuls sans pouvoir faire quoi que ce soit.

     

    Elle s'est battue comme une lionne contre ce cancer, mais elle n'a pas pu le vaincre.

     

     

     

    J'ai une autre amie qui a voulu mettre fin à ses jours récemment. Je suis en colère, car elle a tout pour avoir une vie heureuse. Elle est jeune, jolie, elle a un bon travail. La seule ombre au tableau est qu'elle a un cœur d'artichaut et qu'elle s'enflamme vite. Elle est souvent déçue, car son empressement fait peur. Et lorsqu'elle est rejetée, le monde s'effondre. Sa dernière désillusion amoureuse à fait qu'elle a voulu disparaître.

     

    Elle a été retrouvée in-extrémiste par une copine qui s’inquiétait de ne pas avoir de réponse à ses sms.

     

     

     

    Tout cela me fait réfléchir. Et je pense qu'il faut profiter de la vie, de nos proches tant que nous sommes ici.

     

    Il faut arrêter de voir le mauvais coté des choses, de voir le verre à moitié vide. Par ce que le jour où une vraie tuile nous tombe dessus …

     

    Alors positivons, profitions, rions, amusons-nous... Carpe diem.

     

     

     

    Hasta la vista


  • Commentaires

    1
    Samedi 21 Janvier à 17:15

    Ben dis donc, c'est pas la grande joie par chez toi! Et je suis bien d'accord avec ta conclusion! Profitons!

    bonne journée et big bisous

    2
    Samedi 28 Janvier à 11:29

    Coucou Debbie,
    Comme dit Obou, c'est pas la joie... Une pensée pour ton amie qui s'est battue jusqu'au bout
    mais le crabe a été plus fort... Heureusement que ça ne se termine pas toujours de cette façon,
    parfois certains en guérissent.

    Une pensée aussi pour le mari et ses deux filles, souhaitons-leur le meilleur. Ils vont tout les 
    trois, poursuive leur chemin sans leur chère disparue...

    Quand à ton amie "coeur d'artichaud", je la plains, car on peut être jolie et être mal dans sa peau
    Elle doit aussi avoir le chic pour dénicher le même type de personnages, de ceux qui ne veulent
    pas s'engager, à moins que ce soit elle qui leur fait peur en parlant mariage dès la 2ème rencontre.
    Espérons qu'elle est reconnaissante à son amie de lui avoir sauvée la vie... Va savoir !!!

    J'espère que tout va bien pour toi, surtout dans ta famille et ton travail.

    Profite de cette fin de semaine.

    Je t'embrasse

    Marie

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :