• C’est pittoresque ou pitoyable ???!!!

    L’affaire Valbuena Vs Benzema !!!

    Laissez-moi rire 5 min !!!!

    Mais quelle bande de guignols !!!!!

    On a d’un côté le nain de jardin qui décide de se filmer tel Rocco en pleine gloire lors de ses ébats amoureux et de l’autre côté on a le caïd de la cité qui se la raconte et qui se prend pour le parrain de la mafia et tente de soutirer du pognon au nain pour que ses exploits sexuels ne soient pas vus par tout le monde ! (ouais je sais, j’aurai pu faire plus court)

    Tout ça est arrosé à grand coup de bons sentiments comme : « c’est mon ami », « c’est pour l’aider », … Dans la série ils sont tous plus pourris les uns que les autres…je demande les footballeurs !!! Ok, à leur décharge ils n’ont pas fait de hautes études, quitter l’école à 16 ans (on n’est pas loin de la vérité) ça n’aide pas à développer la réflexion et l’intelligence (faudrait déjà qu’ils sachent lire et écrire). Si encore ils avaient un peu de jugeote, mais non, même pas. Lorsqu’on voit le niveau de connerie des mecs on peut supposer qu’ils ont le QI d’un bulot cuit !

    Qu’est-ce qui pousse un sportif connu à faire une sextape ?

    Il faut bien se douter que si elle tombe entre de mauvaises mains, il y aura des embrouilles, du chantage, de la honte…

    Et qu’est-ce qui pousse un type à faire passer le profit avant l’amitié ?

    En même temps Benzema n’aime que lui, il n’a pas d’ami ! Alors dès qu’il peut se faire un peu de cash il en profite ! Ben oui, il ne gagne pas assez de millions par mois, il faut bien qu’il rembourse ses voitures de luxe, ses escapades amoureuses, ses sorties dans des palaces !!!

    Les footballeurs m’ont toujours écœuré. Ils ont 2 neurones, gagnent des fortunes à taper dans un ballon et se prennent pour des stars. Le pire c’est que des milliers de gamins adulent ces pauvres taches et souhaitent un jour leur ressembler.

    J’espère juste une chose, c’est que Benzema ne soit pas encore une fois pardonné, plus il est à vomir, plus on lui trouve des excuses. Les prisons sont remplies d’escrocs qui n’ont pas eu autant de chance que lui. Quand on est un escroc, il faut payer !

    Quant à Valbuena, soit il se lance dans le porno, soit il prend ses responsabilités ! Il savait très bien qu’en filmant ses ébats il y avait un risque que cela devienne public ! Qu’il arrête de chialer et qu’il assume !!!

    Hasta la Vista.


    6 commentaires
  •  

    Y en a qui ne manquent pas d’air !

    Quand je pense qu’ils y a des milliers de gens qui cherchent désespérément un travail et que je vois que 2 de mes collègues se la couler douce quasiment tous les après-midis dans leur canap’ alors qu’ils devraient être au taf !!!!

    Mais de qui se moque-t-on ?

    Du coup je me sens carrément crétine de faire mon compte d’heures quand de vois les autres « glandu » chez eux et que personne ne leur dit rien.

    Vous allez me dire : « mais d’où vient cette théorie bizarre qui laisse à penser qu’en tant que salarié on peut rester chez soi ? »

    Alors faut que je vous raconte quand même ! Il y a une légende urbaine qui dit que les femmes au travail sont chiantes, envieuses, jalouses et rancunières. Et bien sachez que certains messieurs n’ont rien à envier à ce genre de nanas ! Et plus précisément mes 2 collègues masculins. Pour les décrire vite fait, on en a un qui se prend pour un dieu Grec alors qu’il ressemble tout juste à beauf bedonnant et libidineux (ben oui, il se croit irrésistible et entreprend de draguer tout ce qui ressemble de près ou de loin à une gonzesse). Et il y a l’autre, qui est, d’après lui, le seul à bosser dans la boite, les autres étant tous de fainéants de première. Le genre de mec qui juge tout le monde au premier coup d’œil et qui a un avis très tranché sur tout et tout le monde.

    C’est deux-là ne peuvent pas s’encadrer, se voir, se piffrer…la liste est longue. Si bien qu’ils sont constamment en train de se mettre des bâtons dans les roues.

    Le libidineux, s’est octroyé en premier le droit d’aller tondre sa pelouse pendant son temps de travail. Il s’est bien évidement fait démasquer par le bourreau de travail qui s’est empressé de le dire à la patronne qui…n’a rien fait ! Trop peur d’avoir des ennuis ! (je sais c’est consternant).

    Alors le bourreau de travail s’est dit « si lui le fait et qu’on ne lui dit rien, je ne vais pas me gêner ».

    Vous l’avez devinez, le bourreau de travail se permet lui aussi d’aller bricoler chez lui lorsque bon lui semble, et toujours sans aucune réaction de la direction. Tant qu’on ne dira rien à Don Juan, il en fera de même. « Pourquoi lui et pas moi !? » Raisonnement de première année de maternelle !

    Ces deux guignols me font vomir. D’autant plus qu’ils nous jugent, nous considèrent comme des brasseurs de vent, des branleurs de mouches mes autres collègues et moi-même (qui faisons comme des cons nos heures, voire plus si nécessaire, sans tondre de pelouse, sans se limer les ongles ni faire de sieste).

    Avouez qu’il y a de quoi être dégouté. Si encore on reconnaissait notre travail, si encore de temps à autre nous avions un encouragement, une petite prime, un petit bon cadeau pour au moins nous faire comprendre que toute peine mérite salaire.

    Pensez-vous !!! Même pas.

    Enfin, j’ai ma conscience pour moi. Je sais ce que je vaux et je sais également que si demain je demande une recommandation à ma patronne elle le fera de bon cœur.

    Hasta la vista.


    1 commentaire
  • J’entends le loup, le renard et la belette….

     

    Il parait que….

    On m’a dit que…

    J’ai entendu dire que….

    L’ignorance, la crédulité, le manque de réflexion et d’information mène à la haine.

    On en a parlé en long, en large et en travers, je veux parler des migrants !

    Tous ces gens qui fuient la mort et qui l’ont croisé plus d’une fois pendant leur périple. Tous ces gens qu’on rejette, qu’on critique, qu’on insulte parce qu’on a peur, parce que la rumeur dit que….

    « Ils vont nous piquer notre boulot » ! Combien de fois j’ai pu entendre cette phrase, elle me fait bondir ! Il faut déjà remettre les choses à leurs places, une bonne moitié des demandeurs d’emploi en France ne souhaite pas retrouver du travail, ils souhaitent juste toucher des indemnités et se la couler douce à la maison, mais ce n’est qu’une partie des gens. L’autre partie qui cherche, généralement trouve, si elle a bien cherchée ! J’ai tendance à penser que lorsqu’on veut, on peut ; et je le vérifie tous les jours, les personnes motivées qui en veulent arrivent à trouver un job. Même si la plupart des contrats ne sont que temporaires.

     

    Si j’étais à la place des migrants, bien sûr que je chercherais à sauver ma peau et celle de ma famille ! Qui ne le ferait pas. Mais nous, nous avons la chance de vivre dans un pays en paix, où, normalement aucune bombe ne sera larguée pendant notre sommeil sur notre appartement. Où aucun enfant n’est recruté pour servir de pare-balle ou apprendre à manier les armes pour s’en servir contre tout ce qui ressemble à un ennemi (autant dire tout ce qui a 2 jambes et 2 bras).

    Les gens ont tellement peur des autres que des milliers de rumeurs ont vu le jour et sont relayées par autant de crétins que ce qui les ont conçues.

    L’une de mes préférées : « on n’a qu’à d’abord s’occuper de nos SDF en France, avant de loger les migrants » ! C’est drôle comme les gens se servent du cas des SDF alors qu’avant ils les ignoraient royalement dans la rue. J’ai envie de dire : « au lieu de te servir de cette excuse contre les migrants, fais donc quelque chose pour les SDF si leur sort t’importe tant que ça ». On s’est servi sur la toile de 2 ou 3 reportages sur des SDF qui se révoltaient de ne pas avoir de logement, …. Il faut quand même savoir qu’un grand nombre d’entre eux refusent d’être amené dans les refuges  (je n’avance pas n’importe quel argument, j’ai un de mes proches qui travaille dans une grande métropole auprès de ce publique-là et qui me raconte son quotidien).

    D’une façon générale, j’ai du mal à comprendre le nombrilisme des français. La France a connu plusieurs vagues massives de migration à cause des guerres ou des dictatures : des espagnols, des italiens, des polonais, … Et ces gens-là se sont intégrés dans la société, se sont mariés, et aujourd’hui si la France est si riche c’est grâce à ce brassage de culture. Si on regarde dans nos arbres généalogiques, qui peut se dire 100% français pur souche ? Ben pas moi !

    Si au lieu d’avoir peur, on essayait de comprendre, de connaitre. Si au lieu de critiquer on essayait d’aider chacun un peu, je suis sure que toute cette haine, cette rancœur disparaitrait. Mais les médias, les politiques se servent de cette situation pour entretenir ce climat oppressant et détestable.

    On vit dans une époque fort minable !!!!

     

    Hasta la vista.


    2 commentaires
  • Le retour.

    Ça y est les vacances sont terminées. Bon comme nous ne sommes pas pétés de tunes, nous sommes allés dans la famille, histoire de sortir de chez nous.

    La famille c'est sympa, on ne paye pas de loyer, la plus part du temps on est nourri également, alors pourquoi se plaindre ?

    Ben dans un premier temps parce que les rythmes de vies ne sont pas forcément les mêmes ! Perso en vacances je m'octroie parfois le droit de glandouiller, de rester dans le canapé ou sur une chaise longue à bouquiner ou à bronzer.

    Là, glandouiller dans ma famille ça n'est pas possible. Le lever se fait à 7h00 et on commence à crapahuter à 10h jusqu'à pas d'heure. Souper à 19h30 et au lit à 21h. Et y avait même pas de téloche dans la chambre!  A la limite vu les navets qui passent pendant les vacances ça n'est pas plus mal ! Mais bon coucher à 21h je ne le fais même pas lorsque je bosse...

    Et l'autre truc qui me gêne dans ce genre de voyage familial c'est qu'on se sente obligé de toujours tout faire ensemble. J'aurai bien voulu partir une journée avec mes hommes pour visiter à notre rythme. Mais comme notre programme avait été établi bien avant notre arrivée par notre hôte, impossible de contre carrer ses plans sous peine de la frustrer, chagriner, blesser...

    Alors ces vacances ont été mitigées, nous avons découvert des endroits de toute beauté, visité des sites exceptionnels mais nous sommes revenus avec un manque de sommeil évident.

    Je ne sais pas comment font les gens pour partir tous les ans en vacances ? J'ai beau faire attention à mes dépenses tout au long de l'année, quand je vois ce que nous avons dépensé pour des vacances dans la famille, si nous avions une location à payer nous n'aurions pas pu partir.

    Je rêve de pouvoir partir avec mon homme et mon fils dans un endroit où le soleil brille, la piscine est chauffée, les nuits sont fraîches, et surtout où nous pourrions vivre sans nous préoccuper du temps : se lever quand on veut, se coucher quand on veut et faire ce que l'on veut ! Bref des vraies vacances...

     

    Hasta la vista

     

     


    3 commentaires
  • Holydays !!!

     

    Ahhh, les vacances ! Ça fait tellement longtemps que je les attends.

    En fait, ça fait un an. Parce que les vacances de Noël ne sont pas vraiment des vacances, on ne se repose pas à Noël, on court.

    Par contre les vacances d’été sont plus reposantes ! Et j’ai la chance d’avoir un mois complet de vacances.

    Hannn la chance !!!!

    Ouais je sais !

    Cette année, on part quelques jours….youpi !!!!....Dans la famille…hoooo !!!!

    Ok, c’est pas les vacances rêvées, mais au moins on changera d’air, on ne verra plus les mêmes têtes et surtout je ne ferai pas de ménage, pas de repassage, je vais pouvoir ne rien faire, bouquiner, me coucher tard et me lever tard…8h00 quelle belle grâce matinée !

    Mais qui va s’occuper des poules ? On met ou le chien ?

    L’homme a tout prévu, les poules c’est le voisin qui viendra les nourrir et le chien ira en pension chez mamie.

    Le seul truc qui m’angoisse lorsqu’on part plus de 2 jours ce sont les valises. L’homme est capable de ne prendre que 2 t-shirts et un short, alors que moi j’anticipe tout s’il fait mauvais il faut un pantalon et un pull, j’prendrais bien un gilet au cas où aussi ! S’il fait beau, quelques jupes, robes et T-shirts assortis, mais il faut également les chaussures assorties ! Je ne parle pas des vestes, affaires de toilette, maquillage, …..

    « Mon Dieu !!! Chéri ? On prend la remorque pour partir ou pas ? »

    C’est pas simple de faire les valises lorsqu’on est une femme, j’en prends des tonnes pour tout compte fait ne mettre que la moitié de ce que j’ai prévu.

    Deuxième casse-tête, occuper le mouflet pendant le long trajet. Quoi que maintenant qu’il est plus grand, il écoute de la musique ou joue à la console mais c’est quand même long pour lui.

    C’est toujours l’expédition le départ en vacances, mais lorsqu’on arrive, c’est une délivrance. On a travaillé toute une année pour ça, alors on en profite.

    Plus qu’une semaine et je suis en vacances !!!! ahhhh, enfin !

    Hasta la vista.

     


    1 commentaire