• Simplette, babache et compagnie…

     

     

    Je ne vais pas être tendre, je vais me moquer, je vais critiquer, vous êtes prévenues, si ça ne vous plaît pas passez votre chemin !

     

    On a besoin parfois de vider son sac et de balancer, se moquer.

     

    J’ai dans quelques minutes rdv avec simplette. On va dire que c’est une nana de 30 ans qui à 18 ans dans sa tête. Elle me parle toujours de « maman », elle est toujours accrochée à son portable comme s’il lui permettait de respirer. Elle n’en branle pas une question démarches ! Bref elle me gonfle ! Elle n'a jamais bossé et ça n'a pas trop l'air de la perturber.

     

    S’il n’y avait qu’elle ! J’ai d’autres simplettes et babaches. Je sais que ça n’est pas de leur faute mais c’est chiant, j’ai parfois l’impression qu’ils le font exprès.

     

    Vous ai-je parlé de cette dame qui accorde la couleur de ses cheveux avec ses vêtements ? Une fois je l’ai vu se pointer avec les cheveux « bleu roi », la même couleur que son blazer des années 80 ! S’ajoute à ça un manque évident d’hygiène, une dentition en jachère et une élocution à faire saigner les oreilles. Vous voyez le tableau ?

     

    Ce matin j’ai marché sur des œufs avec un monsieur qui ne va pas bien (un proche hospitalisé, pas mal de décès dans sa famille depuis peu de temps) et qui a commencé à péter les plombs parce qu’il avait mal interprété une phrase que je notais sur son suivi. Bon, il s’est confondu en excuses lorsqu’il s’est aperçu qu’il avait mal compris. Il m'a fait mal au cœur, il était au bord des larmes, il est perdu mais ne demande pas d'aide.

     

    Parfois je me dis que j’ai un métier dangereux. Personne n’est à l’abri d’un pétage de plomb et d’une agression.

     

    J’ai aussi une collègue qui me gonfle ! Elle sait tout, elle fait tout mieux que tout le monde, elle donne des ordres aux autres (alors qu'elle n'a pas à le faire, puisqu'elle est notre collègue, pas notre chef!) et n’en fout pas lourd. J’ai juste par moment envie de lui faire avaler ses dents à celle-là et de lui défriser son brushing !

     

    On dit souvent qu’il n’y a rien de pire que de bosser avec des gonzesses ! Et ben c’est vrai ! Y en n’a pas une pour relever l’autre ! Les rouleaux de PQ vides posés sur la poubelle ! Putain, y a rien de dégradant à le mettre DANS la poubelle ?! Non ?

     

    On a 2 WC au taf, un au rez-de-chaussée, et l’autre à l’étage. C’est souvent ma collègue « je sais tout » qui se sert des WC du haut. Lorsqu’elle finit le rouleau, elle le laisse en évidence et ne va pas en chercher un neuf. Elle attend qu’une bonne poire (ici présente) aille en chercher un. La prochaine fois qu’elle finit le rouleau, j’en remonte un nouveau mais je le planque !

     

    Tout comme il n’y a pas d’agent d’entretien au boulot, nous sommes censés entretenir notre bureau. Moi, j’ai pas de bureau fixe, je squatte les bureaux de mes collègues lorsqu’ils sont en déplacement, pas de bol il s’agit de 2 hommes qui n’ont jamais levé le petit doigt pour passer un coup de serpillière dans leur bureau. Du coup c’est bibi qui se transforme en bonniche pour mettre un coup de propre dans les bureaux quand il y a 3 cm de poussière, que ça pue et qu'il y a des traces de pas partout.

     

    Et puis il y a la bande de mâles dominants. On va dire que ce sont des « commerciaux », des pro, des mecs quoi ! On les voit arriver avec leurs gros sabots boueux et leurs vannes à 2 balles. Lorsqu’on échappe aux allusions salaces on peut se dire qu’on est chanceuse. Il y en a un qui se balade avec un calendrier de femmes à poils dans sa mallette ! la classe non ?

     

    Voilà, j’ai craché ce que j’avais à cracher. Simplette se pointe, il faut que j’aille lui mettre un coup de boule ;-)

     

    Hasta la Vista.

     

     

     


  • Commentaires

    1
    Vendredi 7 Octobre 2016 à 18:46

    Je suis d'accord avec toi! Que ça fait du bien de se moquer!!!!!

    J'espère que ça t'a permis de recharger les batteries et d'affronter sereinement simplette!!!

    Bon courage pour le taf...et profites bien du weekend!

    2
    Samedi 8 Octobre 2016 à 13:12

    Coucou Debbie,

    Tu fais bien de venir te défouler ici, car ce n'est jamais facile, ni bien compris, quand on le fait de face,
    à moins d'aimer les joutes verbales où avoir le sens de la répartie.
    Il y a vraiment des cas spéciaux quand même, toi et tes collègues êtes en première ligne pour le voir, ce qui est loin d'être confortable... Non seulement il vous faut apprendre à marcher sur des oeufs mais aussi avoir un lexique à portée de main pour expliquer chaque mot écrit ou prononcé...
    Ton emploi, n'est vraiment pas facile.

    Le problème est que beaucoup de ceux qui sont dans la peine, n'osent demander de l'aide, alors que visiblement ils en auraient bien besoin.
    On aurait du leur apprendre qu'à force de demandes celles-ci sont souvent exaucées encore faut-il oser le faire.

    ICI il fait beau, le ciel est bleu avec de jolis nuages blancs, et il fait moins frais que les jours derniers.
    Chouette on va avoir une belle journée. Je te souhaite d'avoir le même temps.

    Bonne journée à toi.

    Je t'embrasse

    Marie

    3
    Jeudi 13 Octobre 2016 à 14:32

    Coucou ... ah ah ah on pourrait en écrire de stretchs avec nos clients .. moi aussi je me marre derrière mon comptoir ... çà amuse les enfants quand je leur raconte çà !!

    Sinon côté collègues de travail .. bah çà le fait vu que je n'ai personne .. snif snif !! lol

    Aller je retourne bosser

    des bisous bretons

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :