• 13 reasons why

     

    13 reasons why

    C'est une série que je regarde en streaming actuellement. Le public visé est plutôt le public ado ou jeune adulte. Mais le sujet est grave, il s'agit du suicide d'une lycéenne et du harcèlement qui l'a mené au suicide. Beaucoup de choses sont abordées dans cette série, harcèlement moral, sexuel, le viol, la violence verbale, physique, les rumeurs...Bref, il parle de la vie adolescente et des dangers des non-dits.

    C'est quelque chose qui me fait flipper, car mon petit bichon entre au collège cette année. Je sais qu'il n'est pas du genre à se laisser influencer, mais je sais aussi qu'il est sensible et qu'il peut le cas échéant souffrir si on se moque de lui, on dit des choses fausses sur lui... J'essaye donc pour le moment de ne pas trop y penser et puis je me rassure en me disant que nous parlons beaucoup ensemble, et qu'il partage avec nous les choses qui le perturbent.

    Je me souviens de mes années collège et lycée, et je me souviens que ça n'était ni le monde des bisounours, ni l'enfer. Il suffisait, à mon époque, ne pas faire la mauvaise rencontre.

    La série dont je parle est américaine, et donc ils n'ont pas les mêmes coutumes. Chez nous pas de bal de fin d'année, pas d'équipe sportive super star dont les joueurs sont les rois et des petits cons intouchables, pas de club de pétasses à pompoms... Mais il y a quand même des similitudes, je me souviens d'une rumeur sur une fille lorsque j'étais au collège. La rumeur qui courait sur elle lui a rendu la vie impossible, mais elle n'est pas allée jusqu'au suicide.

    La série montre également la douleur des parents qui ont perdu leur fille, et qui culpabilisent parce qu'ils n'ont rien vu. Cette série me touche beaucoup elle aborde énormément de sujets qui font réfléchir sur le rôle de parent et comment faire pour protéger nos enfants. Le hic c'est qu'on ne peut pas les enfermer dans une bulle, on ne peut que les accompagner, leur parler et les écouter en leur faisant confiance. 

    Je vous laisse le lien d'une chanson qui passe dans la série et que je trouve tellement belle et mélancolique : https://www.youtube.com/watch?v=KtlgYxa6BMU

    En ce qui concerne ma mère, ça n'est toujours pas terrible, elle oublie au fur et à mesure les choses, je suis toujours obligée de l'accompagner partout, puisqu'elle n'a plus le droit de conduire. J'ai l'impression d'avoir inversé les rôles : elle est l'enfant et je suis le parent. On retourne voir le spécialiste en octobre, j'en saurai plus à ce moment là. 

    Lundi je reprends le taf, je vais revoir mes chômeurs préférés, j'espère qu'ils auront pensé à se laver, parce qu'avec la canicule, je n'ose imaginer les effluves auxquelles je vais être confrontée. Je ne vais pas vous mentir, je ne suis pas super emballée à l'idée de reprendre, mais toutes les bonnes choses ont une fin, il va falloir se remettre au boulot !

      

    Hasta la vista.

     


  • Commentaires

    1
    Vendredi 1er Septembre à 14:20

    Coucou Debbie,

    Je ne connais pas cette série, et d'après ce que tu en racontes
    je ne pense pas que je la regarderai. La lecture de mon quotidien
    me suffit à me saper le moral...

    Ne pense pas au pire pour ton p'tit bonhomme. Sois confiante
    dis toi que tout se passera bien. En le faisant raconter sa journée
    ou sa semaine d'école régulièrement, tu devrais vite te rendre
    compte si quelque chose venait à clocher.

    Mon p'tit-fils rentre aussi en 6ème, je lui envoie de bonnes ondes
    pour que tout ce passe bien car comme ton fils il est très sensible,

    Il est difficile de voir ses parents déclinés et aux enfants de devoir
    les prendre en charge...
    C'est De Gaulle qui disait, "la vieillesse est un naufrage".
    Ce n'est pas vieillesse qui fait peur, c'est la manière de vieillir.

    A tes chômeurs qui se négligent tu pourrais rapporter un savon
    parfumé... mais va savoir s'ils sauront qu'en faire.

    Tu t'es remise de tes coups de soleils ?

    Profite bien de tes derniers jours de vacances.

    Ici, pour l'instant, il fait soleil.
    Pourvu que ça douuuuuure.

    Bises
    Marie

     

     

     

    2
    Samedi 2 Septembre à 21:58

    Coucou Debbie,
    Je viens d'écouter la bande-son, tu as raison, c'est superbe...
    Curieusement elle me rappelle un air des années 60/70 sur lequel on dansait
    des slow blottie dans les bras de l'élu du moment. Je ne parviens pas à me
    rappeler de quel air il s'agit. Je vais réécouter encore et encore
    la chanson de la série, peut-être parviendrai-je à m'en souvenir.

    Le temps s'est rafraichit serait-ce déjà un avant goût de l'automne.

    Passe une bonne soirée et un dimanche zen.

    Bises
    Marie

    3
    Lundi 4 Septembre à 13:29

    Promis, si je suis au chômage dans 3 mois, je continuerai à prendre des douches! Hi hi hi!

    Bon, je te dirai bien de ne pas flipper en voyant ton bonhomme rentrer en 6ème...mais ce serait peut-être mal venu de la part de la maman qui flippe de laisser son bonhomme chez la nounou...

    Je te souhaite beaucoup de courage avec ta maman et j'espère que la visite chez le spécialiste t'apportera quelques réponses aux questions que tu dois te poser!

    Bonne journée

    4
    Mardi 5 Septembre à 16:12

    un petit coucou en passant, oui oui je suis rentrée .; mais tellement de choses à faire pour cette cession de société .; je reviens au plus vite .. bisous bisous

    5
    Jeudi 14 Septembre à 20:50

    Coucou Debbie,
    Je t'espère une bonne reprise, des chômeurs bien lavés, avec des dents (et chicos)
    bien brossés, une haleine sentant la menthe, et surtout super-motivés
    et tout et tout... on peut rêver.

    Temps d'automne, dommage on aurait apprécié un été indien
    pour nous remettre de l'été un peu pourri, mais non.
    Ici on a sorti les couettes et en soirée, le poêle à bois à repris du service.

    Je te souhaite une bonne soirée
    Bises
    Marie

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :