• Maman

     

    Maman

    Ça y est, nous sommes allées voir le professeur Bidule (évidemment ce n’est pas son vrai nom) qui s’occupe de maman à la suite de l’intervention qu’elle a subi en décembre. D’une façon générale, c’est très positif, son état de santé s’est franchement amélioré. Son foie commence à reprendre ses fonctions, l’intervention a permis de supprimer 2 tumeurs sur 4, mais le problème est que pour le moment son état ne permettait pas de faire de chimio, même par médicament, du coup d’autres tumeurs sont apparues (2 autres)

     

    Mais comme son état de santé est franchement meilleur, ça y est, elle commence l’Avastin prochainement. Ce qui j’espère stoppera la prolifération des tumeurs. On refait un point dans 6 mois et si les tumeurs ne sont localisées que sur le foie, le professeur Bidule envisage un traitement ciblé plus pêchu pour éradique les tumeurs.

     

    Entre temps, elle a un scanner à faire pour vérifier qu’il n’y a pas d’autres tumeurs ailleurs.

     

    Par contre, alors que l’entretien avec le Professeur Bidule a été très positif et optimiste, maman a pris conscience qu’elle avait un cancer. Jusqu’ici, elle était dans le déni, et ses problèmes de mémoire lui permettaient d’oublier le diagnostic. Là elle a le moral en baisse. J’essaye de lui faire entendre que les derniers résultats sont bons, qu’elle va avoir un traitement plus efficace et que ça fait 1 ans et demi qu’elle vit avec ce cancer sans souffrir, mais elle accuse le coup. Elle a toujours eu très peur de cette maladie, aujourd’hui elle doit cohabiter avec elle. Maman n’est pas d’un naturel très optimiste, et elle n’a pas non plus un moral de guerrière, c’est ce qui me fait peur. Pendant qu’elle ignorait la maladie, elle vivait « bien », maintenant j’ai peur qu’elle sombre à nouveau dans la dépression.

     

     

     

    En ce qui concerne la cuisine, elle est commandée, Mac ponce… toujours lorsque j’ai fait mon ménage, du coup je refais le ménage derrière lui. Ben oui, j’ai que ça à foutre de mes week-ends !!!

     

    Je ne mettrai pas de photos de ma cuisine, par contre, je veux bien le faire par MP pour celles que ça intéresse.

     

    Je m’occupe toujours de ma copine qui a une relation de « couple » bizarre, elle botte en touche à chaque fois que je lui propose une solution, ça devient franchement lourd.  Il est compliqué d’aider quelqu’un qui refuse tout en bloc. Elle est terrifiée à l’idée de « tout » perdre : sa famille, ses repères, sa maison…Mais en même temps sa famille n’en est plus une, ses repères ont changé et sa maison est le lieu de disputes quotidiennes. Alors que gagne-t-elle réellement en restant ? That is the question.

     

    Hasta la Vista

     

     

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    1
    Mardi 10 Avril à 12:59

    Coucou Debbie,

    Des nouvelles mitigées pour ta maman.

    Maintenant qu'elle connaît le nom de sa maladie, il est à espérer qu'elle va vouloir lutter
    et non se laisser sombrer.
    Il est pourtant prouvé qu'une attitude optimiste peut aider à contenir l'avancée
    de la maladie et même à la vaincre mais encore faut-il le vouloir.
    Tu vas devoir être optimiste pour deux.

    J'aimerai bien avoir des photos de ta cuisine quand Mac le ponceur en aura fini avec elle.
    Eventuellement tu pourras me les adresser,  via MP ou par mail.

    Pour ton amie, il est possible que le problème financier entre en compte et l'empêche d'aller de l'avant.
    Je crains que tu ne puisses pas grand chose pour elle, sauf à lui prêter une oreille attentive.
    Il est difficile de conseiller ceux qui ne veulent rien entendre et qui ne sont pas capable d'imaginer une autre vie que celle qu'ils mènent actuellement, même si elle est désastreuse.

    Bon courage à toi.

    Bises
    Marie 

    2
    chutney30
    Mardi 10 Avril à 13:54

    Les nouvelles de ta maman sont plutôt positives. J'espère qu'elle va arriver à surmonter la maldie, maintenant qu'elle a pris conscience de ce qu'elle a.

    Moi aussi, je veux bien voir ta cuisine (suis curieuse !).

    Il est toujours difficile de "conseiller" ses proches sur des problèmes de couple. Il est impossible de se mettre à la place de la personne qui est concernée.
    Certains ont peur de la solitude, de l'aspect financier, de perdre leur confort matériel... Il existe autant de cas de figures que de personnes...

    Bon après-midi.

    Biz.

    Marie

     

    3
    Lundi 16 Avril à 14:25

    Coucou!

    La situation avance du côté de ta maman. J'espère que les points positifs vont l'emporter sur le reste!

    Quant à ta copine : il n'y a pas pire sourd que celui qui ne veut pas entendre! Je te souhaite beaucoup de courage!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :