• Là on touche le fond ma bonne dame ! Les gens en viennent aux mains pour 3 gouttes de gasoil ! On assiste à des scènes surréalistes.

    Non mais se taper dessus pour avoir de l’essence ? Y a pas des choses plus graves que ça dans la vie ?

    Est-ce que je parle des gens qui font des provisions ou pas ? Parce que là ça frise le grotesque. On n’est pas en temps de guerre.

    J’écoutais la radio ce midi et une auditrice disait que les français sont des nombrilistes égocentriques ! Ben j’suis tout à fait d’accord avec elle.

    « Pourquoi il aurait du gasoil et pas moi ? »

    Dans ce cas-là on peut inverser et voir si le français basique veut tout comme tout le monde ! Est-ce que tous ces homo-sapiens de bases se battraient de la même façon pour une autre situation.

    « Pourquoi il aurait le cancer et pas moi ? »

    Pas sûr que les QI de bulots cuits se ruent de la même façon sur ce genre de problème.

    Ils sont beaux les retraités qui remplissent des jerricanes. Ils sont sympas les gogoles qui remplissent leurs réservoirs, à qui il manque une barre sur la jauge.

    Z’avez pas vu les tarés qui font des provisions comme si on était en guerre ? Nan mais sérieux !!!!????? On vit dans un pays de lobotomisés ou quoi ?

    Si chacun allait à la pompe lorsqu’il en a un réel besoin, il n’y aurait pas cette pénurie. Et si on faisait des courses comme des gens civilisés qu’on est censé être, il n’y aurait pas non plus tous ces rayons vites dans les supermarchés.

    Bref, plus ça va, plus j’ai honte. Par chez moi y a quand même un automobiliste qui a voulu écraser le pompiste parce qu’il n’y avait plus de carburant pour lui. Même les animaux entre eux sont moins minables que ça.

    Ok c’est frustrant de faire la queue pendant 2 h et de ne pas avoir la chance de se servir ! Mais quand y en n’a plus, y en n’a plus !

    Ce sont les gens qui possèdent des voitures électriques qui doivent bien se marrer en voyant ça. Je ne sais pas pourquoi mais j’ai le sentiment que les ventes de voitures électriques vont augmenter J 

    Hasta la vista

     


    4 commentaires
  •  

    J’ai envie de futilité, de rire, de ne pas me prendre la tête. J’en ai marre d’entendre toute cette violence, cette haine. J’en ai marre de voir tous ces reportages anxiogènes à la télé. De toute façon, à part nous passer de la merde, des films vus et revus, des séries plus débiles les unes que les autres, de la téléréalité (qui n’a de réalité que le nom car tout est pipeauté).

    J’ai envie de rire lorsque je vois que la « super star » Nabilla, qui n’a fait que poignarder son compagnon (qui est assez débile pour retourner avec elle ! Quelle bande de nazes !), n’écope que de 6 mois d’emprisonnement ferme, qui n’a de ferme que le nom puisqu’elle va avoir un aménagement de peine. Alors si j’étais aussi limitée qu’elle je tenterai volontiers le « poignadage de Mac » juste pour voir si moi aussi je n’aurai que 6 mois de taule à faire avec aménagement de peine. Mais il est vrai que je ne possède pas de faux seins, je n’ai pas fait de buzz avec une phrase culte pour parler de produit d’entretien capillaire (et d’une fille assez limite pour ne pas posséder ce dit produit plus communément appelé shampoing !) Et surtout je n’ai absolument pas envie de poignarder Mac. Premièrement parce qu’il ne mérite pas ce genre de violence (et à part la légitime défense je ne vois pas ce qui peux légitimer un tel geste ?) et que deuxièmement je n’ai jamais été violente de quelque manière que ce soit, bon à part en parole je vous l’accorde.

    Alors est-ce qu’on considère que Nabilla est une star ? Pour moi une star c’est quelqu’un qui a un talent : un acteur, chanteur, danseur, sportif, un peintre, un artiste … quelqu’un qui a fait quelque chose de « constructif » pour arriver à son statut de star. Mais là, elle n’a rien fait. Elle est passée dans une émission débile, elle a prononcé une phrase débile et on idolâtre cette bimbo décérébrée.

    Hannnn, elle est méchante Debbie, Nabilla elle a écrit un livre !

    Et ça fait d’elle un écrivain ???? Nannnnn !!!!

    Et en plus ce n’est même pas elle qui l’a écrit !  

    Je trouve ça injuste, parce qu’elle est médiatisée, elle a le droit à un aménagement de peine alors qu’elle a quand même poignardé quelqu’un, elle a quand même attenté à sa vie. Alors que j’ai un gars en suivi qui a volé un objet et qui a pris 2 ans ferme (et lui pas d’aménagement de peine).

    Bref on vit dans une société qui n’a plus aucun repère. « Mais au secours quoi ! » On a quand même des enfants qui se construisent sur ces modèles-là. Ils sont devenus quoi les fans de Loana après sa longuuue descente aux enfers ? Elle aussi, une grande star, une gogo danseuse qui s’est faite tringlée dans une piscine et on en fait une icône ! Je plains les nanas qui aujourd’hui élèvent des filles.

    « - qu’est-ce que tu veux ma chérie pour tes 18 ans ?

    - Des implants mammaires maman !!!! »

    On a le même phénomène aux USA avec les Kardashian. Toutes refaites, sans intérêt et pourtant elles sont toutes suivies par des milliers de jeunes qui souhaitent leur ressembler. Quand on entend que l’une d’entre elles veut se prendre en photo nue jusqu’à sa mort ! On frôle l’aliénation mentale.

    Peut-on réellement aller encore plus loin dans la médiocrité ?

     

    Hasta la vista.


    2 commentaires
  •  

    Ça s’en va et ça revient…

    C’est l’hécatombe autour de moi, je n’entends que ça, les gens qu’on croyait inséparables se séparent, divorcent, se cassent, se barrent, dégagent…bref ça part en couille !

    Alors moi qui suis sur le point de me marier je le pose des questions. Est-ce que l’amour a une durée définie qui, une fois atteinte, fait que c’est fini, terminé, hasta la vista….

    Je suis persuadé que l’amour, le vrai, peut durer à condition de faire en sorte que l’étincelle ne s’éteigne pas. En amour rien n’est acquis. Croire que l’autre aime inconditionnellement sans qu’on n’entretienne pas un minimum la flamme ça n’est pas possible.

    J’ai une copine qui m’a annoncé avec un grand sourire « avec chouchou on se sépare ». Moi sur le coup j’ai cru qu’elle déconnait, mais non. Elle a déjà déménagé. Ils se partagent la garde des enfants et ont même déjà retrouvé quelqu’un chacun de leur côté.  

    Alors ça fait drôle de les avoir connu ensemble et de se dire que maintenant on ne les verra que séparément. Il y a l’oncle de Mac qui se retrouve dans la même situation, il était avec une femme depuis plus de 7 ans. Ils ont fait construire une maison. Et là elle dépose ses cartons quelque part mais pas dans cette maison. Elle se barre aussi. On ne sait pas ce qu’il se passe lorsque les portes se ferment. Mais parfois on est surpris de voir des couples qu’on croyait heureux se séparent.

    Hier on apprend une autre séparation dans la famille, une tante s’est barré de chez elle. Nous n’avons pas les causes de ce départ mais on considérait leur couple comme établi, posé et sûr. Je trouve que ça commence à faire beaucoup, d’autant plus qu’il y a 15 jours ma voisine est venue en pleur me dire que son homme était parti avec une nana plus jeune. Elle n’a rien vu venir et elle est à ramasser à la petite cuillère.

    Une amie m’a dit une fois, après avoir perdu son copain, « je croyais que c’était acquis, or en amour il n’y a jamais rien d’acquis » ! Si on ne fait pas d’effort, un jour l’autre va voir ailleurs. Il est vrai que si on se sent délaissé, on est tenté de regarder si l’herbe n’est pas plus verte ailleurs. 

    Bah moi je préfère jardiner et entretenir notre gazon (qui est bien vert), plutôt que d’aller jardiner ailleurs au risque de tomber sur de la mauvaise herbe ;-)

    Hasta la vista.


    4 commentaires
  • L’étroitesse d’esprit !

     

    Hello la compagnie, je sais que je ne suis pas très présente, mais je fais pour le mieux.

    Petit point sur l’opération mariage, ça avance. J’ai pas mal de choses qui sont ok, il reste quelques bidules à faire (ça vous avance bien hein, mes bidules et les choses ?). Je ne donnerai pas la date, mais sachez seulement que c’est pendant les vacances d’été. On a prévu le voyage de noce qu’on fera à 3 car notre fils viendra avec nous, destination le soleil (como te llamas ? De donde vienes ? Olé ! si mes souvenirs sont bons l’orthographe est peu près correcte et ça vous donne une petite idée de la destination).

    Et comme à chaque fois il y a son lot de bonnes nouvelles et de mauvaises. J’ai une cousine qui connait la date depuis un an, ils m’avaient dit qu’ils seraient présents… et puis, la semaine dernière je reçois un SMS pour m’informer qu’il ne seront pas là car en vacances en Provence ! Sur le coup j’ai été séchée, je l’ai même plutôt mal pris, mais après tout c’est leur droit. Et après quelques jours de réflexions, je me suis souvenue que nous n’étions pas allés à leur mariage, car Mac travaillait le samedi matin que la distance qui nous sépare de chez eux n’est pas faisable en 3 h de temps (allez faire plus de 600 bornes lorsque vous finissez à 12h pour être à 15 h à la mairie, c’est mission impossible). Je pense donc que c’est une « vengeance ». C’est petit je trouve mais c’est de bonne guerre : œil pour œil, dent pour dent !

    Et puis je m’en fous, j’en ai d’autres des cousins, cousines, et eux ils sont contents de venir à mon mariage, alors je profiterais de ceux qui sont présents, on fera la fête et on profitera des moments passer ensemble.

    Dans quelques jours je fais mon premier essayage coiffure et normalement je devrais être appeler pour essayer ma robe. C’est l’effervescence !!!! Sur ce je vous laisse, j’essaye de passer chez vous dès que je peux, mais maintenant je n’ai plus le droit de me connecter à ce que je veux au boulot. Je dois donc le faire de la maison et Mac est toujours dans les parages. A bientôt.

     

    Hasta la vista.  

     


    3 commentaires
  •  

     

    Robert le retour !

    Ça y est, j’ai revu Robert et je lui ai subtilement parlé de Mac (Guyver, mon bien aimé). Il avait l’air déçu le petit Robert, mais en même temps je me sens soulagée. Les choses sont claires.

    Ça fait un moment que je ne suis pas venue et je profite d’un moment de calme pour venir ici.

    Alors quoi de neuf ? Je ne vais pas vous souler avec les banalités habituelles du boulot. J’ai pas mal de nouveaux très intéressants, qui se lavent et qui sentent bon.

    Il faut quand même que je vous parle d’un gars que j’ai en suivi. J’aimerai tellement pouvoir l’aider plus mais je ne peux pas. C’est un gars que j’ai connu lorsque j’étais surveillante, et déjà à cette époque, il filait un mauvais coton. Absentéisme, violence, alcoolisme (à 9 ans il a commencé à boire, à 13 ans il était dépendant). Je l’ai récupéré il y a un an, il a la trentaine et il est complètement défoncé. Alcool, drogue, …Il est vraiment dans un piteux état. Il y a un respect mutuel, et de ce fait nous pouvons nous permettre de parler sans langue de bois. J’ai déjà abordé avec lui le sujet de son alcoolisme, et il est très lucide sur sa situation. Mais il ne souhaite pas arrêter. Et là moi je ne peux pas faire grand-chose. S’il ne souhaite pas se soigner, il ne pourra pas retrouver ou plutôt trouver un emploi, parce qu’il n’a jamais vraiment travaillé. J’ai les boules parce qu’au fond je sais qu’il est un type bien, mais il joue un rôle depuis des années, il est d’ailleurs connu comme le loup blanc dans la ville où il habite. Il n’a peur de personne, ni des gendarmes, ni du qu’en dira-t-on, ni de sa mère (la pauvre qui se met en 4 pour essayer de l’aider sans y parvenir).

    Bref c’est un cas désespéré, il vient de faire une cure de désintoxication et m’a appelé 3 jours après sa sortie complètement bleu ! Il est proche du point de non-retour, il n’a pas peur de mourir, et m’a même dit un jour que s’il n’avait pas eu son fils, il se serait foutu en l’air depuis longtemps. J’ai vraiment mal au cœur, car il essaye de se persuader qu’un jour il va trouver du travail et avoir une vie « normale » mais je sais que cet objectif il est à des années lumières de l’atteindre. Il faudrait un miracle pour qu’il puisse un jour trouver un emploi. Il faudrait qu’il fasse le deuil de sa bouteille, de ses frasques (il se permet beaucoup de choses lorsqu’il est ivre sur la voie publique), de ses amis de boisson, de cette vie passée à boire, dormir, boire… Et ça il n’est pas prêt d’y renoncer.

    Le cas de ce jeune homme n’est pas le seul hélas ! J’en ai des tas en suivi qui sont dépendants à l’alcool, des hommes, des femmes. Beaucoup ne me l’avouent pas mais les mains qui tremblent ne mentent pas, l’haleine et les yeux ne mentent pas non plus. Beaucoup viennent sobres et lucides, mais je vois le manque s’exprimer au travers de leur corps. Et je me dis que la France va mal. On réforme l’école, le travail, … Il y a un problème de fond qui ne sera jamais résolu si on continue dans ce sens. Le gouvernement nous a pondu les TAP dans les écoles maternelles et primaires, et le constat est que dans la plupart des écoles c’est un fiasco. Des encadrants qui n’ont aucune autorité proposent des activités merdiques par faute de budget (on n’est pas tous égaux hélas, les grandes villes bénéficient de réseaux associatifs, les écoles rurales se démerdent comme elles peuvent !). Mon mouflet est dans une école rurale, avec des enfants de bonnes familles et à peu près bien éduqués sauf que ça commence à sentir le roussi, les gamins s’emmerdent, du coup ils se chamaillent et ça tourne en bagarre. Le mouflet en a ras la casquette des insultes et des bastons, mais je n’ai pas le choix, je ne peux pas le retirer des TAP, il ne peut pas revenir seul à la maison trop de km, trop de danger. Pourquoi ne pas l’enlever de l’école et le mettre en ville ? Tout simplement parce que l’enseignement qu’il reçoit dans cette école est super. Les enseignantes sont très concernées pas la réussite scolaire des enfants et que pour rien au monde je ne veux lui retirer cette chance, j’ai un enfant qui aime l’école, c’est tellement rare de nos jours !

    Je ne sais pas vous, mais chez nous, l’instauration des TAP à fait qu’au bout du compte les enfants sont fatigués le vendredi et que par conséquent les maitresses n’en tirent rien (on perd donc une journée de travail). On a raccourci le temps d’apprentissage sur une journée ou deux (selon l’organisation des TAP), on a ajouté des activités périscolaires qui ne servent à rien d’autres qu’à énerver les gamins. On appauvrit l’apprentissage des bases. Les enseignants se plaignent (mais ils n’ont pas le droit de l’exprimer ouvertement, interdiction de l’inspecteur !), les enfants souffrent et les parents subissent.

    Aujourd’hui on veut réformer le code du travail. J’attends de voir ce qu’on va faire dire à la pauvre El Khomeri, les 3 mousquetaires pondent des réformes et les mettent sur le dos d’une jeune fraichement sortie de l’école qui doit faire bonne figure et se faire lyncher à leur place.

    Le pire dans tout c’est que tout le monde se plaint, chacun dans son coin et personne ne réagit. Ça fait des années que j’entends « ça va être bientôt un autre mai 69 », mais quand va-t-on bouger ? That is the question ! Les gens sont devenus défaitistes, fatalistes, sans ambitions ! « De toute façon on n’aura jamais de retraite ! », « Oh, moi ? Pfff, je ne retrouverai jamais de travail, je suis trop vieux ! », « ça sert à quoi de travailler ? Si je bosse, je perds mon RSA, la CMU, l’APL ! Quand on travail de toute façon le peu qu’on gagne on doit le redonner aux impôts » …des citations comme celles-là j’en entends tous les jours. Et moi je dois remotiver tout ça, mais avec quels arguments ?

    Hasta la Vista.


    3 commentaires